La fin de vie de Mademoiselle Pompon l’a mise en contact de nombreuses fois avec un vétérinaire, d’abord pour son opération du mamelon, ensuite pour soigner la pneumonie qui l’a finalement emportée au mois d’août. Et il aurait sans doute fallu refaire une opération si elle avait réussi à survivre, car le deuxième mamelon avait développé la même tumeur (j’ai appris à l’occasion que chez les chattes, c’est très fréquent, il y a un mamelon interne lié au mamelon externe, m’a expliqué le vétérinaire, et il faut absolument enlever les deux en cas de tumeur cancéreuse). Continuer la lecture Faut-il assurer les frais de santé de son chat ?

Être en bonne santé

Les chats se donnent-ils des noms entre eux ? Peut-être leurs « noms » sont-ils un ensemble d’odeurs, de marques visuelles, qui leurs permettent de s’identifier mutuellement aussi sûrement que nos noms (ou que ceux que signent entre eux les malentendants, dont les signes symbolisant les personnes sont parfois très proches des noms que se donnaient les indiens). Mais les Deux Pattes ont le besoin étrange de réserver à leurs poilus une suite de sons bien particuliers, et l’audace d’attendre que le Poilu « obéisse » à l’appel de son « nom ». Continuer la lecture Trouver un nom pour son chat

Vivre avec un humain

Les copains

Birdbane n’a absolument pas besoin d’arbre à chat puisqu’il navigue toute la journée. Il ne peut donc pas s’ennuyer, mais certains n’ont pas cette chance. Ils peuvent vite se transformer en tigre et dévaster l’ensemble de la maison. D’ailleurs, ce comportement est souvent la raison pour laquelle les gens refusent d’avoir un chat Continuer la lecture L’arbre à chat est-il vraiment utile ?

Jouer

Être en bonne santé

Les chats ne sont pas connus pour être de grands voyageurs. Tout changement de territoire les stresse, on recommande généralement aux Deux-Pattes de les laisser à la maison pendant les vacances, ou dans un bon refuge ou « hotel pour chat », si personne ne peut se rendre régulièrement à domicile. Mais il existe des cas où il est obligatoire d’emmener son chat en déplacement, en particulier quand on déménage… et des cas « limites », comme un départ en vacances pour un mois dans une maison. Continuer la lecture Voyager avec son chat, cauchemar ou plaisir ?

Le monde à l'extérieur

Ce blog a été bien silencieux ces derniers mois car Mademoiselle Pompon avait des soucis de santé, et la Deux Pattes était très concentrée là-dessus, et n’avais même plus le coeur de faire le blog.

Mademoiselle Pompon est une vieille demoiselle de quatorze ans, ce qui commence à être un âge avancé, où rien n’est simple. Comme a dit « Mon Véto Chéri », ça commence à être de la gériatrie.

Comme les humains, passé un certain âge, les chats commencent à avoir plein de petits bobos, tandis que les soigner devient plus difficile.

Continuer la lecture Des nouvelles de Mademoiselle Pompon

Être en bonne santé

A quelques exceptions, le ronronnement est spécifique aux félins, le ronronnement chez l’adulte reste réservé aux chats domestiqués. (Aux chats dotés d’un humain, précise Mademoiselle Pompon). Les chats harets (retournés à la vie sauvage), ne ronronnent pas une fois qu’ils ont dépassé le stade du chaton. Continuer la lecture Tous les chats ronronnent, mais pas de la même façon

Être une star

Pour les chats, l’Avent et Noël seraient une période absolument extraordinaire, si seulement les Deux Pattes voulaient bien reconnaître le sapin, les guirlandes et autres décorations pour ce qu’ils sont : des cadeaux exclusifs à l’usage du félin de la maison, enchanté qu’on parsème son territoire de tellement de proies lumineuses ou mobiles, de papiers dont le froissement fait un bruit si délicieux … Continuer la lecture Chats de Noël ou Noël pour les chats ?

Vivre avec un humain

Vivre avec un humain