Les mains et les pattes

Petit chaton en train de dormir
Mademoiselle Pompon, dans sa jeunesse, dormant

Mademoiselle Pompon

Toujours demoiselle, bien que d’un âge déjà certain – mais pas vieille branche – Mademoiselle Pompon manifeste dès le début de sa vie un goût pour la sieste qui ne la quittera pas.

De sa mère Maine Coon, Mademoiselle Pompon tient une fourrure abondante, un poitrail blanc et doux, des chaussettes blanches, des petites touffes en haut des oreilles, et un caractère en or.

De son père chat des champs inconnus, Mademoiselle Pompon tient son poil nettement plus court, un solide appétit.

De sa Deux Pattes, Mademoiselle Pompon tient son confort et sa vie tranquille qui lui a donné une flemme institutionnelle. Mademoiselle Pompon ne chasse pas les oiseau, regarde à peine les papillons, mais Mademoiselle Pompon pense… et partage ici ses pensées !

Tous les articles de Mademoiselle Pompon.

Chat heureux
La Deux Pattes se voit souvent comme un chat

La Deux Pattes

La Deux-Pattes est l’heureuse hôte et domestiquée de Mademoiselle Pompon, avec qui elle partage des heures de calinage, brossage, ronronnage et autres chatteries.

La Deux-Pattes n’a pas toujours eu la chance de vivre avec des chats. Quelques années pendant son enfance, et puis le choix d’un Deux-Pattes qui aimait les chiens et en avait déjà (et tenait à ses canapés en cuirs) l’ont empêchée pendant des années de vivre entourée des poilus de son coeur.

Pendant tout ce temps, elle craquait sur les chats de ses amis.

Depuis maintenant quinze ans, la Deux-Pattes vit entourée de poilus, et surtout de Mademoiselle Pompon.

Tous les articles de la Deux Pattes

Pourquoi ce blog ?

Pourquoi, pourquoi, vous êtes bizarres, vous les Deux Pattes ? Est-ce qu’il faut une raison pour apprécier le papillon, se dorer au soleil ou faire la folle en fin de journée ?

Par plaisir, tout simplement. Par passion, pour partager l’amour des chats, des infos pour mieux les connaître, des conseils pour les autres Deux Pattes, des trouvailles, et simplement passer un peu plus de temps dans l’univers félin.

Soyez le premier à commenter
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *