Chats de Noël ou Noël pour les chats ?

Pour les chats, l’Avent et Noël seraient une période absolument extraordinaire, si seulement les Deux Pattes voulaient bien reconnaître le sapin, les guirlandes et autres décorations pour ce qu’ils sont : des cadeaux exclusifs à l’usage du félin de la maison, enchanté qu’on parsème son territoire de tellement de proies lumineuses ou mobiles, de papiers dont le froissement fait un bruit si délicieux …

Hélas, trois fois hélas, les Deux Pattes ne l’entendent pas de cette oreille et caressent chaque année l’espoir de préserver leur sapin intact, sans penser un instant à l’aménager pour qu’il puisse être partagé équitablement par tous les habitants de la maison… Si des vidéos de mésaventures félines circulent régulièrement sur Youtube, il vaut mieux éviter catastrophes et frustrations félines et humaines.

Au cas bien improbable où vous ne feriez pas partie des vingt-trois millions de personnes à avoir vu cette vidéo, elle décrit parfaitement le plaisir d’un chat découvrant :

  • un arbre où on peut grimper
  • un arbre où on peut se cacher
  • un arbre rempli de truc brillants, colorés, qui bougent
  • trucs colorés, brillants, qui bougent et qui se détruisent, comme des vraies proies
  • et malheureusement, un arbre pas très solide (au moins celui-là ne tombe pas…)

Un arbre de Noël, donc, est avant tout un arbre, et un arbre à chats ! Comment voulez-vous que votre félin comprenne que cet arbre à chat là ne doit être ni griffé, ni escaladé, alors que la seule différence avec l’arbre habituel est qu’il est beaucoup plus grand et décoré de pleins de petites proies qu’il va être si drôle d’attraper et de mettre à mort ?

Plusieurs options s’offrent à vous, pour préserver la paix des ménages et l’aspect festif de Noël.

D’abord, installez le sapin longtemps à l’avance. Cela lui laissera le temps d’explorer la “chose”, comme ce prudent prédateur le fait pour tout objet nouveau qui entre sur son territoire. Vous devrez peut-être renouveler une partie de la décoration, mais il y a de fortes chances que votre poilu se soit un peu habitué à la chose, voir même lassé, le soir du Réveillon, et qu’il se concentre exclusivement sur les cadeaux ! Dont il sera plus facile de le distraire !

Deux chats au sommet d'un sapin
Un sapin est avant tout un arbre à chats de grande qualité !

Sur-stabilisez la base du sapin. Dans l’idéal, vous devriez le haubaner à au moins trois murs pour le stabiliser pendant les inévitables tentatives d’escalade. Avantage supplémentaire, les câbles ainsi tendus (les câbles à rideaux d’Ikea sont parfaits pour cela) peuvent porter des guirlandes et des décorations supplémentaires.

Grand chat roux derrière une décoration en forme de sapin de Noël
Au bout d’un moment, les chats font une décoration de Noël tout à fait acceptable

Dites définitivement adieu aux boules de collections hyper-fragiles, en verre soufflé ou en porcelaine, ou alors derrière les portes d’une vitrine ou accrochée très en hauteur à un endroit inaccessible (donc, par définition, pas un haut d’armoire, un haut de porte atteignable via un haut d’armoire, un “haut de truc” près d’un “haut de machin, à portée de saut, et surtout pas les rideaux).

Votre porte-monnaie vous dira merci, et votre chat ne verra pas la différence avec le pack 58 boules en promo chez Lidl.

Posez juste à côté du sapin un truc en forme de Père Noël, de bonhomme de neige ou tout autre personnage de saison qui détecte le mouvement et qui se met aussitôt à clignoter en jouant “Jingle Bells” avec une sonorité de cassette poussive. C’est exaspérant, votre chat n’aime pas ça, le problème, c’est que vous non plus. Espérez qu’un réflexe Pavlovien s’instaure au bout d’une dizaine de déclenchements intempestifs, coupez le son.

Découvrez que si Pavlov a fait ses expériences avec des chiens, ce n’est pas pour des prunes !

Couvrez la maison entière de décorations, dans toutes les pièces, tous les recoins, même sur les balcons et dans le jardin si vous en avez un. Vos voisins vous diront merci, votre chat ne saura plus où donner de la patte et se lassera assez rapidement…

Faites-lui un “coin jeux”, avec ses boules, ses guirlandes, un ou deux cartons et des sacs en plastique, il trouvera cela beaucoup plus drôle. Ce sera son “cadeau d’avant Noël”. Si vous le placez stratégiquement, le sapin ne l’intéressera plus.

Et n’ayez pas peur que cela l’habitue à déchirer les paquets cadeaux. Si ceux-ci sont parfaitement immobiles et ne sont pas décorés de guirlandes et de boules brillantes et sonores, il y a peu de chances qu’ils attirent son attention. Par définition, une bonne proie est une chose à la forme biscornue qui est en mouvement et qui fait du bruit !

Un chat au milieu de papiers cadeaux déchirés
L’emballage est le plus beau des cadeaux pour les chats

Ah le placement…. n’oublions pas que nos amis félins aiment voir tout ce qui se passe, se mettre au milieu du passage avec un oeil et une vibrisse vers chaque porte et chaque fenêtre, pour mieux noter toutes les allées et venues. En ce sens, le dessous du sapin, avec la jolie couverture qu’on y met d’habitude pour ramasser les aiguilles sans problème est un lieu d’observation idéal. En donnant au poilu un meilleur endroit, plus confortable encore, vous l’éloignez du sapin !

Chat sous un sapin, sur une couverture
Le pied du sapin est un affut idéal : aucune souris ne passera

Offrez-lui de vrais cadeaux pour chat. Inutile de le déguiser en ChristmasCat, au mieux il tolérera par amour pour vous, mais cela restera vaguement humiliant. Partagez tous vos cadeaux avec lui, qu’il profite des papiers et des rubans (attention les rubans, pas sans surveillance). Offrez-lui un petit cadeau rien que pour lui, des souris fourrées d’herbe à chat dans un emballage à déchirer, c’est le pied le plus total (attention, cependant que la chose soit assez loin du sapin pour éviter les accidents involontaires !)

Chat devant des jouets fourrés d'herbe à chat
Un vrai cadeau de Noël pour un chat !

Sans excès et sans poison, faites le participer à la partie gastronomique de la journée. Mais n’oubliez pas que les chats sont moins sensibles que nous à la variété des goûts. Néanmoins rares sont ceux qui résistent à un peu de thon en boite (une demi-boite, bio, si possible, et surtout au naturel, une seule fois dans l’année, et uniquement si vous sacrifiez au foie gras, chacun son régal “néfaste”). Mademoiselle Pompon est très friande de poulet grillé et de sardines crues, ainsi que des couvercles de yaourts (là aussi, avec modération).

Si vous les passez à la maison, les fêtes de Noël seront de toute façon un moment de bonheur pour votre chat, qui appréciera votre présence beaucoup plus importante que d’habitude.

 

Soyez le premier à commenter
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *