A quelques exceptions, le ronronnement est spécifique aux félins, le ronronnement chez l’adulte reste réservé aux chats domestiqués. (Aux chats dotés d’un humain, précise Mademoiselle Pompon). Les chats harets (retournés à la vie sauvage), ne ronronnent pas une fois qu’ils ont dépassé le stade du chaton.

Être une star

Pour les chats, l’Avent et Noël seraient une période absolument extraordinaire, si seulement les Deux Pattes voulaient bien reconnaître le sapin, les guirlandes et autres décorations pour ce qu’ils sont : des cadeaux exclusifs à l’usage du félin de la maison, enchanté qu’on parsème son territoire de tellement de proies lumineuses ou mobiles, de papiers dont le froissement fait un bruit si délicieux …

Vivre avec un humain

Vivre avec un humain

Être une star

[toc heading_levels= »2″]A tous ceux qui s’inquiètent de la canicule pour leur chat, laissez-moi d’abord vous rappeler que le chat est un animal originaire des pays chauds. Eh oui… les premiers chats domestiqués sont originaires de Chypre et d’Égypte, et très proches dans leur morphologie du chat sauvage africain.

Être en bonne santé

Moi la bâtarde, la demi-race, la fille de père inconnue, la « même pas une vraie européenne », j’ai choisi de commencer la présentation de mes copains par une race qui n’est pas vraiment une race, qui est toute récente, la famille des écossais, j’ai nommé le Scottish Fold, avec sa bouille ronde et ses oreilles pliées, le Scottish Straight (qui ne veut pas dire qu’il est hétéro pendant que l’autre est gay, mais qu’il a les oreilles droites) et leurs deux cousins à poils longs, le Highland Fold et le Highland Straight.

Les copains

Les deux-pattes ont souvent des drôles d’idées. L’une d’entre elles : alors que leurs maisons regorgent d’endroits merveilleux et de surfaces particulièrement agréables pour faire nos griffes, ils voudraient que nous nous abstenions de tout coup d’ongle…. comment résister à la tentation ?

Vivre avec un humain

C’est la grande mode, maintenant, chez les éthologues et les spécialistes du comportement du chat : nous sommes anthropomorphistes, et les chats n’éprouvent pas d’amour pour nous, c’est une simple « projection » de notre part.

Vivre avec un humain